Comment soigner une tendinite du pouce ?

Vous souffrez d'une tendinite au pouce ? A tout problème existe une solution, ce qui revient à dire que quel que soit le mal, des soins lui correspondent. Le plus important est de ne pas attendre trop longtemps avant de les commencer, sans quoi ils pourraient s'avérer être « un cautère sur une jambe de bois ». Il existe donc différentes méthodes qui valent la peine d'être connues.

La tendinite du pouce, nous l'avons vu, s'appelle aussi tendinite de Quervain. Alors que le tendon reliant le pouce et le poignet est abîmé, certains traitements existent. En association les uns avec les autres, la guérison totale est envisageable, sans opération chirurgicale. Cette solution est la dernière, utilisée en cas de résistance aux médicaments.

Repos et anti-inflammatoires

Tout d'abord, il est impératif de garder le pouce au repos (ce qui n'est pas toujours simple, lorsqu'on a l'habitude de s'en servir !). A cela, des anti-inflammatoires à avaler ou à appliquer sur la région douloureuse s'imposent. Pour la nuit (quand on dort, on ne se rend pas forcément compte des mouvements que l'on fait), il est conseillé de porter une orthèse de repos. Le matin, elle sera enlevée.

Infiltrations de corticoïdes

Si toutes ces précautions prises ne suffisent pas à calmer ou faire passer la douleur, alors interviendront une, voire deux infiltrations locales de corticoïdes. Pour finir, nous avons dit que l'opération était en dernier recours. Or, elle peut, malgré tout, être proposée en cas de tendinite aigüe. Sous anesthésie loco-régionale, l'hospitalisation de plusieurs jours n'est pas obligatoire, et la cicatrice ne sera que de deux à trois centimètres. Elle ne sert qu'à agrandir « le tunnel » dans lequel glissera plus facilement le tendon.

Il est tout de même indispensable de savoir que sans opération, la tendinite peut guérir au bout de quelques jours. Pour des crises plus aigües, cela peut prendre jusqu'à trois semaines, avec une attelle. L'inflammation disparaîtra mais la guérison définitive, sans récidive, peut prendre beaucoup plus de temps.

Mieux vaut donc s'y prendre tôt avant d'aggraver la situation !

Retrouvez Tendinite.fr sur Facebook


Fermer