Les causes et les conséquences d'une tendinite au poignet

Parmi toutes les tendinites les plus connues, celle du poignet est tout autant douloureuse, mais malgré tout la moins gênante. Tout aussi bizarre que cela puisse paraître, elle est quand même plus facile à soigner, le repos de cette partie du corps étant plus facile à admettre.

Les causes d'une tendinite au poignet

Dans un premier temps, il est indispensable d'en étudier les causes. Vous allez sans doute dire, si vous avez lu les autres articles, quelles sont les mêmes que pour d'autres parties du corps. Bien sûr, qu'elles le sont, mais une tendinite au poignet peut arriver n'importe quand. Jouer au tennis est bien connu pour la provoquer. L'usage prolongé du poignet, avec la force utilisée pour taper dans la balle, sans oublier le poids de la raquette, est une des principales causes. Ceci dit, tout peut être l'objet d'une tendinite au poignet. Un mouvement (ou un effort) brusque peut tordre le poignet ou demander une tension particulière du tendon durant un certain temps, court ou long. Il suffit de balayer ou enlever les toiles d'araignées au plafond pour que vous souffriez d'une douleur qui, d'après vous, n'a pas lieu d'être. En tournant votre volant de voiture ou en soulevant un poids relativement lourd peut aussi être une des causes de la tendinite du poignet. Enfin, comme nous le savons tous, une activité répétée abîme le tendon en constante extension.

Les conséquences d'une tendinite au poignet

Les conséquences de cette tendinite sont différentes, en fonction des personnes, et de leur âge. Si vous mettez votre poignet au repos complet, durant 3-4 jours, elle peut disparaître complètement. En revanche, si vous prenez cette douleur à la légère, alors sa guérison peut prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Elle peut s'atténuer au fil du temps, comme s'aggraver si vous continuez à forcer dessus. Les conséquences d'une telle tendinite sont nombreuses si elle est mal soignée. L'intervention chirurgicale n'est pratiquée qu'en dernier recours, après traitements médicaux. Néanmoins, les conséquences, avant la rupture du tendon, sont tout simplement une récidive de la tendinite, des adhérences tendineuses ou un gonflement du poignet. Cette liste n'est, bien sûr, pas exhaustive, tant les conséquences sont diverses, et changeantes en fonction des activités quotidiennes, et de l'âge de la personne. Chez un sujet jeune, ce sera plus facile à soigner, que chez une personne âgée qui aurait tendance à ne pas bénéficier de rééducation bien efficace sur sa tendinite. Les tendons ne réagissent pas de la même manière chez une personne ou une autre !

Retrouvez Tendinite.fr sur Facebook


Fermer